Dignité / Indignité – Colloque à Liège le 8 octobre 2016

Dignité /indignité : une anthropologie des corps aliénés

Marie‐Caroline Saglio‐Yatzimirsky

Proposer à l’anthropologie, qui plus est à l’anthropologie indienne, de se mêler au débat sur la dignité, c’est se donner les moyens d’une mise en miroir sur ce qu’on appelle la dignité /l’indignité dans la société occidentale et ailleurs1. Or dès qu’on compare, dès qu’on se décentre, ce sont finalement les paradoxes de cette notion de dignité qui apparaissent.Que peut apporter l’anthropologue au psychanalyste et à l’écrivain, au spécialiste des mouvements psychiques et de l’introspection ? La dimension du collectif bien sûr : comment se construit la dignité, entre le sujet et la société. Et donc la question de la culture, car il semble qu’il y ait plusieurs manières de penser la dignité. La dignité en Inde, dans une société fondée sur la caste, est‐ce bien la même que celle des sociétés occidentales ?
Anthropologue, j’ai souvent été confrontée à la question de la dignité a fortiori sur des terrains dit « difficiles