Monthly Archives: mars 2017

Home/2017/mars

Les réfugiés: entre urgence de soin et suspension politique

Les réfugiés: entre urgence de soin et suspension politique

Comment penser la prise en charge et agir?

Colloque proposé par Elise Pestre, Laure Wolmark et Olivier Douville


9h Ouverture et Etat des lieux

Conférence inaugurale : Etienne Tassin –La condition migrante

10h 15- Projection de deux films: Blue sky from pain, Moughtareb,

réalisation: Stéphane Mangriotis et Lucile Grantz .

Présentation par Goda Burksaityte  et Davide Giannica

11h- Première table ronde- Urgence, trauma et exil

Coordination : Laure Wolmark

Clara Duchet -L’intervention en situation de catastrophe. Oh urgence, suspend ton vol!

Marie Jacob-Faire de l’humanitaire chez soi : les équipes face aux réfugiés en Europe

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky- Les demandeurs d’asile en consultation de psychotrauma: contraintes de la « réalité cruelle » ou opportunités cliniques

14h- Deuxième table ronde – Subjectivités en exil et politique(s) 

Coordination : Olivier Douville

Catherine Wihtol de Wenden- L’Europe face à la crise de l’accueil des réfugiés

Bertrand Piret- Incidences subjectives de la jouissance du pouvoir d’exclure

Elise Pestre- Revenances fantomales dans les subjectivités de la « jungle »

16h -Troisième table ronde

L’objet de la migration

JE L’objet de la migration. La construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif. 21 nov. 2016, INALCO
Coordination scientifique : Alexandra Galitzine-Loumpet & Peter Stockinger

Inalco pôle recherche 2, rue de Lille 75007 Paris Entrée libre

Argumentaire
Dans Pnine (1957), Nabokov présente son héros éponyme, un russe émigré, fasciné par les objets de la modernité occidentale, sa maladresse signifiant sa condition d’étranger. Dans les pages finales du roman, le seul bien auquel il tient est mis en danger par un objet « bipède » significativement aigu et lourd, leur collusion incarnant les affects engagés par une situation singulière, celle de l’exil. A la précieuse coupe de Pnine répondent en écho le bol à raser de Sender Roth (Philip Roth, Patrimoine, une histoire vraie, 1992), la valise de Sergueï Dovlatov (La valise, 1984), le fauteuil d’Hélène Cixous (Les Rêveries de la femme sauvage, 2000), le costume de Mohammed Saleh (Alaa El Aswany,